North & Central American cichlids in the Display Aquarium

Un nouveau livre de Lee NUTTALL

Livres – LES CICHLIDES

Les Cichlidés sont de splendides poissons originaires des grands lacs, des fleuves et des cours d’eau d’Amérique du Sud et d’Afrique, dont la livrée aux couleurs flamboyantes et changeantes fait l’admiration de tous les aquariophiles.

Dans ces ouvrages, les auteurs vous invitent à découvrir les espèces les plus décoratives de Cichlidés, leur anatomie, leur physiologie, leur éthologie… Ils vous présentent également :- comment choisir l’aquarium, le placer, l’aménager, l’éclairer, l’aérer, le chauffer, filtrer l’eau, l’entretenir… ;

– Comment alimenter les Cichlidés, prévenir les maladies, les soigner.

– Comment reproduire et développer des alevins…

Des fiches illustrées vous décrivent toutes les espèces.

Grâce aux nombreuses informations sur la morphologie des mâles et des femelles, l’habitat naturel de chaque espèce, le type d’élevage adapté (présence de cachettes, espace libre pour la nage, plantes idéales, etc.), vous leur offrirez un environnement idéal, proche de leur milieu aquatique naturel et où ils pourront évoluer en toute harmonie.

A la découverte des poissons de la Guyane française

Tout le monde a en tête des images des récifs coralliens des mers du Sud, mais peu de ceux qui ont été sur place ou ont découvert ces images dans les média ne peuvent s’imaginer ce qu’ils pourraient découvrir dans les dédales des cours d’eau des forêts amazoniennes, en Guyane française…donc en France !

Pourtant que de merveilles et d’ambiances mystérieuses à découvrir à 7000 km de la métropole : Contrairement à ce que l’on croit, l’eau y est souvent très claire, bien que généralement teintée d’or par les tanins de la forêt. Et de surcroît on y trouve une incroyable diversité de milieux naturels une faune d’une richesse incomparable et bien fragile.

Avec près de 450 espèces, les poissons d’eau douce de la Guyane française forment l’un des groupes les plus diversifiés – un univers aussi spectaculaire que méconnu qui mérite d’entre découvert et protégés.

LES PUBLICATIONS

Poissons de Guyane: Guide écologique de l’Approuague et de la réserve des Nouragues 

Format Kindle

  PRIX : 49,00 €

 

Atlas des poissons d’eau douce de Guyane, tome 1 – 1996

De Paul Planquette et Philippe Keith

 

 

Atlas des poissons d’eau douce de Guyane – Tome 2, fascicules 1 & 2

De Pierre-Yves LE BAIL, Philippe KEITH & Paul PLANQUETTE

  PRIX : 41,00 €

Ce livre complète le premier volume de l’Atlas des poissons d’eau douce de Guyane paru en 1996. Il est destiné aux naturalistes, chercheurs, enseignants, pêcheurs ou aquariophiles. Son objectif est aussi d’être un outil à la disposition des gestionnaires afin de les aider à la gestion et à la conservation des communautés aquatiques. Différentes approches sont proposées pour aider à la reconnaissance des espèces : silhouettes, clés détaillées (plus de 500 dessins), fiches descriptives pour chaque espèce, noms vernaculaires de chaque ethnie. Les fiches renseignent sur la biologie, l’écologie et la répartition, à l’aide de plus de 200 photos inédites et autant de cartes détaillées. Ce volume traite des Batrachoidiformes, Mugiliformes, Béloniformes, Cyprinodontiformes, Synbranchiformes, Perciformes, Pleuronectiformes et Tétraodontiformes (fascicule I) ainsi que des Siluriformes (fascicule II).

Poissons d’eau douce de Guyane : Plongée dans les eaux de l’Amazonie française 

de Frédéric Melki  (Auteur),‎ Philippe Keith (Préface),‎ Gilles Kleitz (Préface),‎ Alexis Goybet (Préface)

Ce livre de Frédéric Melki, fait d’images somptueuses et de textes clairs et vivants, nous ouvre les yeux sur l’incroyable trésor peu connu que constitue la faune des poissons de Guyane. Un trésor inestimable mais très fragile, menacé aujourd’hui par certaines activités humaines. Il nous entraîne à la découverte de 240 espèces de poissons de Guyane française dans leurs habitats naturels, dont certaines espèces n’ont jamais été décrites par les scientifiques, et d’autres à ce jour n’ont jamais été photographiées dans leur milieu naturel. Les plongées ont été réalisées principalement en apnée mais aussi avec des bouteilles, ce qui a permis d’observer et de photographier à plus grande profondeur. L’immersion permet une compréhension différente et approfondie du mode de vie des poissons. Par quelles voies colonisent-ils le milieu naturel, et comment l’exploitent-ils ? Comment font-ils pour se nourrir ? Et pour se reproduire ?… Où et à quelle heure les différentes espèces sont-elles visibles ? De jour ? De nuit ? En saison sèche ? En saison des pluies ?

PRIX : 49,00 €

La revue Cybium : Revue Internationale d’Ichtyologie & Société Française d’Ichtyologie

http://sfi-cybium.fr/

Quelques site à parcourir en plus de votre forum préfèré !

http://www.agaankoy.com/
http://www.poissonsdeguyane.com/
http://lacazbabetta.naturalforum.net/index.htm

Des publications sur Internet à lire ou télécharger :

Guide sur la prise en compte des milieux naturels dans les études d'impacts en Guyane

Keith & al. (2008) Liste de référence des poissons d’eau douce de Guyane

Poissons de la Noussiri_Guyane - inventaire de l’ichtyofaune d’un affluent de l'Oyapock

Guyane_RAPPORT-FINAL_LA PLANÈTE REVISITÉE GUYANE 2014-15

Cahier_scientifique_ZNIEFF

Quelques sites à découvrir :

http://www.agaankoy.com/
http://www.poissonsdeguyane.com/
http://lacazbabetta.naturalforum.net/index.htm

La presse aquariophile :

Aquarium à la maison – n°76 octobre/novembre 2009

Nouvelle édition FFA : Poissons de l’Amérique tropicale

Ce nouvel ouvrage de 320 pages et 2600 photos, édité par la Fédération, est écrit par Robert Allgayer. Il est disponible dès maintenant au prix public de 30 €.

Les associations membres et leurs adhérents bénéficient d’une réduction à 25 €.

Poissons de l’Amérique tropicale

Les 320 pages de cet ouvrage sont illustrées de 2 600 photos des plus grands « baroudeurs photographes » aquariophiles : Uwe Werner, Anton Lamboj, Wolfgang Staeck, Jacques Blanc, Patrick de Rham … et l’auteur lui même.

Frais de port : 8,50 € pour la France métropolitaine et pour un exemplaire.
Pour l’Outre-mer, l’étranger ou plusieurs exemplaires, contacter Guy Chopin.

Pour le commander : 
* Sur ce site, rubrique « boutique » ;
* Par courrier, le bon de commande pouvant être téléchargé ici et être envoyé, accompagné du règlement par chèque à l’ordre de la FFA, à :
Guy CHOPIN – 5, rue de Lavoir – 55320 LES-MONTHAIRONS

Contact : gchopin@fedeaqua.org – 03 29 87 76 99

 bandeau-logo

Aqualog – Southamerican Cichlids 1

Pour compléter votre collection de livres d’aquariophilie sur les Crenicichla et autres espèces, ce livre mérite toute votre attention même s’il reste assez difficile à trouver.

Ce livre se présente comme un atlas extrêmement complet traitant des cichlidés sud-américains. Les Cichla, Crenicichla, Teleocichla, Uaru, Astronautus et le groupe des géophagus (Geophagus, Gymnogeophagus, Guianacara, Acarichthys, Biotodoma et Retroculus), en bref tous les cichlidés de grande taille d’Amérique du Sud, sont  évoqués et sont surtout représentés par une photographie en couleurs.

PIRANHAS ENIVRÉS : DES POISSONS ET DES HOMMES EN GUYANE

Meunier (2004) Piranhas enivrés : des poissons et des hommes en Guyane

Résumé d’auteur :
En 1998-2000, des chercheurs de l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD), du Museum National d’Histoire Naturelle (MNHN), du Centre National de la Recherche Sientifique (CNRS), de l’Institut National de Recherche Agronomique et du Museum de Genève, se sont associés pour étudier un mode de pêche patrimonial des Wayana (pêche à la nivrée), peuple amérindien du haut Maroni en Guyane. Cette pêche qui utilise le poison végétal de la liane hali hali leur permet de capturer kumaru, piranhas herbivores, qui occupent une place de choix dans leur alimentation, leur imaginaire et leur cohésion sociale, ainsi que des poissons-roche, poissons-chats cuirassés également très appréciés. Lumaru et poissons-roche vivent dans les zones de rapides du haut Maroni, rapides où poussent les wïja, plantes aquatiques (Podostémacées) accrochées aux rochers qui abritent toute une microfaune recherchée par de nombreux poissons. Les rapides représentent un milieu riche et productif mais également d’équilibre fragile qu’il faut absolument conserver.


Le Museum National d’Histoire Naturelle, l’IRD et l’Aquarium tropical du Palais de la Porte dorée se sont réunis pour exposer différents aspects du travail réalisé avec les Wayana sur le haut Maroni (la biodiversité des rapides, la biologie des kumaru, les modes de pêche des Wayana ainsi que les mythes qui y sont liés) et des poissons vivants de ces zones de rapides.

Continuer la lecture

Frédéric MELKI, ichtyologue et photographe

Extrait d’un interview de Interview de Fréderic MELKIphotographe subaquatique qui propose la lecture de son livre

La passion de la nature est un phénomène inexplicable qui vous prend au berceau : on préfère regarder les grenouilles plutôt que les voitures, élever des poissons plutôt que collectionner des petits soldats. L’envie de montrer ces spectacles que si peu de personnes prennent la peine d’observer, ainsi qu’une sensibilité artistique, m’ont amené naturellement à photographier la nature. Parallèlement, mon premier voyage en Guyane, dans les années 90, m’a conduit à Twenké, sur le Haut Maroni où j’ai pu réaliser mes premières découvertes de la diversité des poissons guyanais. A chacun de mes voyages ultérieurs j’ai approfondi la connaissance des poissons, devenant progressivement un spécialiste du sujet. C’est donc tout naturellement que j’ai relié deux de mes passions en photographiant les poissons de Guyane dans leur milieu naturel.