Bourse de l’Association Angevine des Amis Aquariophiles à Angers le 3 juin 2018

L’Association Angevine des Amis Aquariophiles (alias les 4A) organise une bourse aquariophile le dimanche 3 juin 2018 à Angers, dans le Maine-et-Loire (49). Cette bourse aux poissons sera ouverte de 10h à 17h dans la salle du Doyenné. Durant cette manifestation, une tombola et une restauration seront mises en place. L’entrée est gratuite.
Téléphone : 06 43 20 73 43
Adresse : Salle du Doyenné
58, Boulevard du Doyenné
49100 Angers, France

Livres – LES CICHLIDES

Les Cichlidés sont de splendides poissons originaires des grands lacs, des fleuves et des cours d’eau d’Amérique du Sud et d’Afrique, dont la livrée aux couleurs flamboyantes et changeantes fait l’admiration de tous les aquariophiles.

Dans ces ouvrages, les auteurs vous invitent à découvrir les espèces les plus décoratives de Cichlidés, leur anatomie, leur physiologie, leur éthologie… Ils vous présentent également :- comment choisir l’aquarium, le placer, l’aménager, l’éclairer, l’aérer, le chauffer, filtrer l’eau, l’entretenir… ;

– Comment alimenter les Cichlidés, prévenir les maladies, les soigner.

– Comment reproduire et développer des alevins…

Des fiches illustrées vous décrivent toutes les espèces.

Grâce aux nombreuses informations sur la morphologie des mâles et des femelles, l’habitat naturel de chaque espèce, le type d’élevage adapté (présence de cachettes, espace libre pour la nage, plantes idéales, etc.), vous leur offrirez un environnement idéal, proche de leur milieu aquatique naturel et où ils pourront évoluer en toute harmonie.

Bourse aquariophile du club RECIF 87 à Isle le 27 mai 2018

La 3 ème Bourse Aquariophile Isloises se déroulera le Dimanche 27 Mai 2018 de 14h à 18h à la Maison du Temps Libre à Isle 87170.

Cette manifestation est ouverte à tous : amateurs ou professionnels; les exposants professionnels qui souhaiteraient vendre des animaux vivants devront être titulaires d’un certificat de capacité, chaque exposant vendeur de coraux (pro ou amateur) devra  à chaque vente remettre à l’acheteur un certificat de cession mentionnant le Cites du pied mère d’origine (cerfa_14367-01). Il devra aussi pouvoir présenter les CITES (preuve d’achat) du pied mère.
La bourse est située : Salle de la Maison Du Temps Libre, 2, Avenue de la République 87170 Isle (en face du centre culturel Robert Magerit)
Plan du site : https://goo.gl/maps/tARmfWDJjnx
La bourse sera ouverte au public le Dimanche 27 Mai 2018 de 14h à 18h, il est possible pour les exposants d’installer leur stand dès la veille le Samedi 26 Mai 2018 dans l’après midi.

Fiche_inscription_bourse_2018
Reglement_interne_bourse_Association_Recif87_2018_

Bourse & Exposition à BADONVILLERS le 20 mai 2018

Passionnés d’aquariophilie et/ou de terrariophilie, rendez-vous à l’espace Mansuy de Badonviller, à l’est de Lunéville, en Meurthe-et-Moselle, pour une exposition bourse organisée par l’association Aqua-terra passion. Au programme : des poissons, des plantes, des oiseaux et de nombreux animaux insolites.

Rendez-vous le 20 mai 2018, entre 10h00 et 17h30, à l’espace Mansuy de Badonviller, à l’est de Lunéville, en Meurthe-et-Moselle. L’association Aqua-terra passion y organise une bourse exposition. Sur place, vous trouverez notamment des poissons d’eau chaude et d’eau froide, des plantes aquatiques, des oiseaux, des bassins de jardin et des terrariums, ainsi que de nombreux animaux insolites. Cette année, présence de la société JBL qui analyse l’eau de votre aquarium et vous donne des conseils, gratuitement.

Site : https://www.facebook.com/AquaTerraPassion/

Aqua-terra passion – E-mail : aquaterrapassion54@orange.fr

Lieu : Espace Mansuy
Rue de l’Abbé Mansuy
54540 Badonviller

Les « aliens » ont atterri à Calcutta !

The aliens have landed in Calcutta !

TRADUCTION : Les « aliens » ont atterri à Calcutta !

Des plantes et des espèces animales non originaires de Calcutta prennent le contrôle des écosystèmes de la ville.

Ce qui a fait surface il y a deux mois n’était que la partie visible de l’iceberg !

Les circonstances

Shibu Mondal, un pêcheur de Beliaghata, pêchait dans les eaux de Subhash Sarovar quand il a accroché une prise qui, sortie de l’eau, ressemblait à quelque chose hors du monde normal : un extraterrestre !

Avec un museau semblable à un alligator, il était loin des poissons qui habitaient le lac et lui mordait presque le bout du doigt.

Bien que terrifié à la vue du monstre aquatique, de ce poisson inconnu, Mondal saisit sa hache et tue le monstre avant qu’il ne lui prenne son doigt. Plus tard, une équipe de scientifiques du Zoological Survey of India (ZSI) a identifié le la silhouette du poisson comme étant celle d’un alligator fantasmagorique ou plutôt un «Cuban Gar» – originaire d’Amérique centrale, un poisson réputé très carnivore :

Un poisson de la famille des Lepisosteus !

Bien qu’il n’y ait aucune explication sur la façon dont cet habitant des cours d’eau de l’Amérique centrale éloignée est venu habiter le lac, les experts soupçonnent qu’il a été lâché dans les eaux par un amoureux insouciant des animaux. Cependant, la découverte fortuite d’un petit pêcheur à la ligne a mis en lumière une menace pour l’écosystème et la biodiversité de la ville.

L’invasion des «espèces exotiques» a déjà fait perdre à plusieurs pays occidentaux des milliards de dollars en détruisant l’approvisionnement alimentaire et d’autres avantages que les gens tiraient de l’écosystème local et de la biodiversité et menacent maintenant l’environnement.

Une enquête a révélé qu’au plus profond des plans d’eau de la ville, une invasion massive se préparait : Une armée de vilaines créatures noires, équipées d’un bouclier protecteur d’épines et d’écailles, envahit progressivement chaque centimètre des plans d’eau.

« Ces créatures affreuses, populairement connu comme le poisson de crocodile, ont infesté presque chaque étang et lac dans la ville. Que ce soit Subhash Sarovar à Beliaghata ou Lal Dighi à BBD Bag, ils sont partout. Les pêcheurs rapportent régulièrement des rencontres étranges avec ces créatures lorsqu’ils pêchent. Ils sont attirés par la nourriture sur l’hameçon et viennent dans des dizaines. Comme ils ne sont pas comestibles, les pêcheurs jettent ces poissons chaque fois qu’ils sont accrochés à leurs lignes de pêche ».

« Même les oiseaux et les chiens refusent de les traiter comme des proies », a déclaré Subrata Sen, trésorière de l’Association des pêcheurs du West Bengal.

Les poissons de crocodile sont élevés dans des aquariums domestiques. Ils poussent jusqu’à 3 à 4 pieds, et les gens les libèrent dans les étangs et les lacs une fois qu’ils deviennent trop grands pour les aquariums.

Alors, comment ces créatures effrayantes sont-elles venues infester les plans d’eau de l’inde ?

Originaires d’Amérique centrale, ils sont souvent amenés en Inde comme poissons d’aquarium. Sentant une demande, les commerçants d’aquarium reproduisent ces poissons par milliers.

Une visite aux marchés de poissons d’ornement dans les rues Howrah et Galiff a fait ressortir toute l’image sordide.

«Ceux qui gardent des aquariums achètent souvent des juvéniles de crocodiles ou des silures vermiculés. Cependant, quand ils deviennent trop grands pour les aquariums, leurs propriétaires les relâchent dans les cours d’eau, totalement inconscients des graves conséquences qu’ils pourraient avoir pour la vie aquatique locale. Une fois dans ces eaux, ils se reproduisent de manière exponentielle et deviennent une menace majeure pour la biodiversité locale », a déclaré Subhrendu Sekhar Mishra, un scientifique des poissons au ZSI, à HT.

Les scientifiques préfèrent appeler ces types d’animaux et de plantes les «espèces exotiques envahissantes» (EEE) car elles sont d’origine étrangère. Ils envahissent progressivement les  écosystèmes et commencent à produire des animaux et des plantes indigènes. Ils sont robustes et peuvent s’adapter à n’importe quel environnement.

Partout dans le monde, l’IAS est considérée comme une menace majeure pour la biodiversité qui peut même conduire à l’extinction de nombreuses espèces locales.

Le lama cubain est originaire du sud et de l’Amérique centrale et se nourrit d’autres poissons.

« On pense que le commerce florissant d’aquarium est singulièrement responsable de l’invasion de telles espèces exotiques en Inde. Les commerçants apportent souvent des races exotiques qui, lorsqu’elles sont relâchées dans la nature, font des ravages sur la vie aquatique ».

Une étude récente de S. Sandilyan, un scientifique de l’Autorité nationale de la biodiversité, a révélé qu’au moins 27 espèces de poissons d’aquarium exotiques qui ont été trouvées dans les plans d’eau de l’Inde. Une quinzaine d’entre eux ont déjà peuplé ces endroits au point de devenir une menace pour les espèces indigènes.

La tendance a été et a seulement repris dans un passé récent, mais étrangement est passée inaperçue. Au fil du temps, ces espèces se sont bien adaptées au climat indien et ont commencé à se reproduire rapidement.

Bien qu’ils ne soient pas connus pour nuire directement aux humains, ces espèces constituent une menace majeure pour l’écosystème et la biodiversité qui soutiennent l’humanité. Cela entraîne même d’énormes pertes financières pour les pays qu’ils envahissent.

« Ces aliens sont maintenant en concurrence avec nos poissons locaux pour la nourriture, l’espace et même l’oxygène. Leurs excréments et l’ammoniac sortant de leurs branchies rendent l’eau plus toxique. Nos poissons locaux, dans des conditions stressantes, deviennent vulnérables aux maladies. Les poissons-crocodiles sont cependant très rustiques. Ils sont même équipés pour survivre à toute épidémie, tandis que les carpes sont les premières à périr », a déclaré TK Ghosh, professeur agrégé de département d’aquaculture à l’Université des sciences animales et de la pêche du Bengale occidental.

Ces dernières années, un pic alarmant dans les incidents de poissons morts en grand nombre a été signalés dans les étangs et les lacs de la ville. Très récemment, des centaines de poissons morts ont été trouvés flottant dans le lac Rabindra Sarobar.

Les experts craignent que les décès puissent être les retombées directes de la montée d’espèces exotiques telles que le crocodile et l’alligator.

« Les goûts de l’Alligator Gar et du Cuban Gar ont fait des ravages dans les zones humides de Calcutta est le long de la voie de contournement au cours de ces dernières années. Comme ces espèces se nourrissent d’algues trouvées sur les lits des lacs et des étangs, elles sont engagées dans une bataille pour la survie contre des poissons autochtones ayant des habitudes alimentaires similaires ».

Des Guppys sont souvent libérés dans les étangs et les drains pour contrôler les moustiques, mais ils deviennent envahissants et mangent des œufs d’autres poissons.

Les fonctionnaires du département des pêches ont affirmé que l’invasion extraterrestre dans des eaux est largement responsable de la disparition de certains poissons indigènes populaires du plateau Bengale. Jusqu’à 39 de ces espèces ont été classées comme en danger et ont besoin de conservation

Les experts ont déclaré que les mâles du Crocodile Fish sont connus pour creuser des terriers et des tunnels dans les rives en terre du plan d’eau où les femelles pondent leurs œufs. Ces terriers affaiblissent les berges et entraînent une érosion accrue des berges. Les experts sont loin d’avoir trouvé le moyen d’inverser cette tendance alarmante. Attraper et tuer ces espèces exotiques n’est pas une solution réalisable car elles se reproduisent de manière exponentielle.

« Il y a des jours où nous en attrapons 50 à 100 kilos. Nous les appelons aussi Kargil Fish alors qu’ils commençaient à infester nos eaux après la guerre de Kargil. Ces poissons ne peuvent pas être mangés et même les oiseaux et les chiens ne se nourrissent pas d’eux. Nous les coupons en morceaux et les nourrissons au poisson-chat nord-africain ou thaïlandais qui sont cultivés dans les bheris », a déclaré un ouvrier à Sardar bheri de Chingrihata.

Certains suggèrent que la seule façon de s’en débarrasser est de vider ces lieux de toute l’eau, là où ils se reproduisent et ensuite de les tuer systématiquement. Cependant, si l’idée semble séduire au mieux, certains appellent à la nécessité d’une plus grande sensibilisation du public sur la détention de ces espèces.

Les scientifiques prévoient maintenant de mener une étude dans les plans d’eau de la ville pour avoir une idée de leur nombre de ces espèces actuel et évaluer les dommages qu’elles ont déjà causés à l’habitat aquatique.

Les écologistes en Inde ont identifié plus de 30 plantes et animaux qui entrent dans cette catégorie des espèces indésirables et envahissantes. La liste comprend des créatures apparemment inoffensives et pathogènes causant des maladies telles que le pigeon, l’escargot géant africain, le vibrio cholerae, le poisson tilapia et la jacinthe d’eau, entre autres. Des espèces de cerfs tachetés, de poissons Magur et de rats noirs, originaires de l’Inde, ont, eux aussi, envahi les rivages étrangers.

Ce fait divers survenu en Inde montre à quel point la responsabilité des aquariophiles, passionnés d’espèces indigènes de tous les continents doivent exercer leur passion dans le respect de la nature qui leur est proche. Le simple rejet d’une plante (Cas de la Taxifolia caulerpa par l’Aquarium de Monaco), d’une espèce animale (les exemples sont nombreux…) peut avoir des répercutions dont les conséquences sont mal mesurées et ont toujours un impact sur la faune et la flore locale pouvant même impacter l’économie locale.

 

Ce sujet, même traité avec humour dans ces lignes doit interpeller tout aquariophile digne de ce nom !

….Faites passer le message !

4ème Bourse aquariophile de Ronchin le 22 avril 2018

L’association LAC a le plaisir de vous annoncer sa 4ème bourse aquariophile et terrariophile le dimanche 22 avril 2018 à Ronchin. Cette bourse aux poissons et aux reptiles se tiendra dans la salle des fêtes de Ronchin, située place de Halle.

La salle Alfred Colin sera ouverte au public de 10h à 17h. L’entrée est gratuite.

Pour tout contact : assolac59@gmail.com
07.50.31.49.00 (Christian) ou 06.23.46.55.56 (Laurent)

Le site : http://lac59.fr/

La fiche d’inscription : http://lac59.fr/4eme-bourse-aquario-et-terrario-du-lac-le-22-avril-2018-a-ronchin/

Loisirs Aquaterrariophiles Club (alias LAC) est une association loi 1901 existant depuis 2008 dans le département du Nord (59), département intégré dans la région Hauts-de-France. Le club aquariophile est située à Ronchin, au cœur de la métropole lilloise.

Bourse aquariophile à Angers (49) le 3 juin 2018

L’Association Angevine des Amis Aquariophiles (alias les 4A) organise une bourse aquariophile le dimanche 3 juin 2018 à Angers, dans le Maine-et-Loire (49). Cette bourse aux poissons sera ouverte de 10h à 17h dans la salle du Doyenné.
Durant cette manifestation, une tombola et une restauration seront mises en place. L’entrée est gratuite.
Lieu : Salles municipales du Doyenné
58 Boulevard du Doyenné
49100 Angers

Site : https://www.facebook.com/AssociationAngevinedesAmisAquariophiles/

1ère Bourse aquariophile du Groupe Aqua-Terrariophile Montalbanais le 6 mai 2018

Le Groupe Aqua-Terrariophile Montalbanais 82 organise dimanche 6 mai à 10:00 – 17:00 sa première bourse d’échange NAC.  Venez y découvrir des poissons, des plantes et animaux en tout genre….

Salle des fêtes CARREYRAT

Clos du Carrerat

8200 MONTAUBAN

15 éme salon de l’Aquariophilie et Terrariophilie à Antibes le 5 et 6 mai 2018

Mis en avant

Samedi 5 et Dimanche 6 Mai 2018, l’association Aquario-passion organise sa 18ème Bourse aux Poissons et Coraux, dans le cadre du 15ème  Salon Azuréen de l’Aquariophilie et de la terrariophilie.

Programme :
08.00 – 11.00 : Accueil des Poissons et Coraux
10.00 : Ouverture salon au public
12.00 – 13.00 : Contrôle sanitaire de la bourse
13.00 : Ouverture de la bourse aux membres AP et AFC (vente des Poissons et Coraux)
13.15 : Ouverture de la bourse au public (vente des Poissons et Coraux)
18.00 : Fermeture du Salon
Uniquement Dimanche 6 Mai 2018
17.00 : Tirage des gagnants des bons de soutien à l’Association
——————————————————————–
Organisé par l’association Aquario-Passion. Sur place, les visiteurs trouveront poissons et plantes d’eau douce, poissons marins et coraux, reptiles, araignées, et matériels divers. De nombreux aquariophiles et terrariophiles, amateurs ou professionnels, présenteront animaux et matériels. Chaque jour, une bourse aux poissons d’élevages amateurs se déroule à partir de 13h15. Une tombola est aussi organisée avec vente de bons au profit de l’association (tirage au sort le dimanche à 17h)
Buvette et restauration sur place en continu. Entrée libre.
————————————————-

Renseignements et réservations :
Aquario-passion au 04 93 33 50 53 (entre 18h30 et 21h SVP).
E-mail sur site :

www.aquario-passion.com ou titus06@9online.fr ou aquariopassion06@gmail.com

Site

http://www.antibesjuanlespins.com/fr/evenements/15e-salon-azur%C3%A9en-daquariophilie-et-de-terrariophilie

Bourse aquariophile du club de THIERVILLE le 14 avril 2018

L’Aquario est une association qui regroupe des aquariophiles venant essentiellement du département de la Meuse.

Depuis 1982, sa date de naissance, le club s’est investi dans l’aquariophilie tropicale d’eau douce et marine et, depuis 1997, s’y est ajoutée la faune piscicole de l’Est de la France. Le club est ouvert chaque samedi matin de 9 à 11 heures.
En juillet et août, il est ouvert de 15h à 18h, chaque samedi.
Chaque année, le club organise, au printemps et en automne, une journée « portes ouvertes » afin de se faire connaître des nouveaux aquariophiles, de les conseiller et de les aider. A cette occasion est installé un atelier « bassins de jardins ». 
Depuis 2001, un « vide-greniers » est organisé par le club dans la rue de la libération à Thierville. Les sommes recueillies permettent d’investir dans les nombreux aménagements du club.

Cette association organise sa bourse aquariophile le 14 avril 2018.

Le site : http://aquario.club.free.fr/fonctionnement.html