Espèces invasives et aquariophilie

Les espèces exotiques envahissantes sont considérées comme la deuxième cause d’extinction des espèces au niveau mondial, juste après la destruction de l’habitat. Leur impact est incommensurable, insidieux et bien souvent irréversible. Elles représentent une menace considérable pour l’écologie, l’économie et la santé.

Chaque espèce possède une aire de répartition naturelle dans laquelle elle fait partie de la faune et la flore indigène qui compose la biodiversité de la région. Certaines espèces possèdent une très petite aire de répartition géographique, alors que d’autres sont réparties sur plusieurs provinces, voire même sur un ou plusieurs continents.

« Les espèces allochtones [le contraire d’autochtones] ne sont nuisibles que lorsqu’elles deviennent invasives. Elles déséquilibrent alors l’écosystème qui les accueille », affirment les biologistes.

Résultat de recherche d'images pour

Les espèces « exotiques » sont les espèces qui ont réussi à s’établir à l’extérieur de leur aire de répartition naturelle, dans des régions où on ne les trouverait pas normalement.

Image associée

L’une des meilleures façons de réduire l’impact des espèces exotiques envahissantes consiste à les empêcher de s’établir, au départ. Pour ce faire, nous devons comprendre de quelle façon elles arrivent à se déplacer, que ce soit par leurs propres moyens ou pas, à l’extérieur de leur aire de répartition naturelle.

  Continuer la lecture

Parlons de « BIOSPHÈRE »

La Terre, du point de vue écologique, est constituée de plusieurs couches :
– hydrosphère : les océans, le milieu aquatique ;
– lithosphère : couche la plus superficielle de l’écorce terrestre ;
– atmosphère : bulle de gaz entourant la terre.
La biosphère est la partie de notre planète où la vie s’est développée : couche superficielle très mince qui comprend l’hydrosphère, la couche la plus basse de l’atmosphère et la lithosphère (sens donné par les écologistes).

Une autre interprétation désigne la biosphère comme l’analyse systémique des phénomènes naturels. La biosphère contient de grandes quantités d’éléments indispensables à la vie tels que le carbone, l’azote, l’oxygène, l’eau, le phosphore, le calcium, le potassium, … .

La biosphère et en particulier la végétation, que ce soient la forêt (terrestre) ou le phytoplancton (marin) influencent considérablement la composition en gaz de l’atmosphère (vapeur d’eau, gaz carbonique, oxygène et méthane en particulier).

Mais, quel rapport avec notre loisir ?

Continuer la lecture