Frédéric MELKI, ichtyologue et photographe

Extrait d’un interview de Interview de Fréderic MELKIphotographe subaquatique qui propose la lecture de son livre

La passion de la nature est un phénomène inexplicable qui vous prend au berceau : on préfère regarder les grenouilles plutôt que les voitures, élever des poissons plutôt que collectionner des petits soldats. L’envie de montrer ces spectacles que si peu de personnes prennent la peine d’observer, ainsi qu’une sensibilité artistique, m’ont amené naturellement à photographier la nature. Parallèlement, mon premier voyage en Guyane, dans les années 90, m’a conduit à Twenké, sur le Haut Maroni où j’ai pu réaliser mes premières découvertes de la diversité des poissons guyanais. A chacun de mes voyages ultérieurs j’ai approfondi la connaissance des poissons, devenant progressivement un spécialiste du sujet. C’est donc tout naturellement que j’ai relié deux de mes passions en photographiant les poissons de Guyane dans leur milieu naturel.

Laisser un commentaire