Pre-Filtre à grille 300 microns de bassin…détourné pour aquarium

Il y a beaucoup à apprendre du “monde du bassin” et surtout de ses adeptes passionnés qui, conne tous les aquariophiles sont aussi des bricoleurs invétérés pour la grande majorité. En effet, rapporté à l’échelle d’un bassin, par rapport à un aquarium, le matériel devient vite très coûteux et le recours aux astuces diverses et autres idées de génie est souvent une nécessité.

Donc, quand on tombe sur un aquariophile qui possède un grand bac et aussi un bassin à KOI, il ne faut pas s’étonner d’une certaines alchimie des deux passions : Voilà ce que cela peut donner…..

Continue reading

Tout sur ….Terminalia catappa [1ère partie]

Terminalia catappa

Considérée comme étant une plante aux vertus extraordinaires de phytothérapie, et à ce titre les plus grands éleveurs de poissons tropicaux du monde, les aquariophiles en générale, utilisent Terminalia catappa dans la plupart de leurs aquariums de reproduction et de maintenance depuis plusieurs années.

La Catappa, c’est la feuille miracle en aquarium !

Continue reading

[2ème partie] La phytothérapie, pour les poissons aussi !

La phytothérapie, pour les poissons aussi !

Les fruits d’aulne

Les fruits d’aulne ont la particularité de baisser très efficacement le PH, compter un fruit pour 15L.

Les fruits d’aulnes sont très utilisés en aquariophilie et notamment dans la maintenance de crevettes.

Ils ont des propriétés antifongiques, et antibactériennes, permette de baisser légèrement le Ph, et facilitent la mue des crevettes et autres.

Les cônes d’aulne nommé aussi fruit d’aulne contiennent des acides humiques et tanniques de qualité qui protègent naturellement vos poissons d’aquarium de nombreuses maladies.

Ils sont recommandés pour les poissons originaires des zones tropicales à eau “noire”, comme les Discus, les cardinalis, les scalaires, les cichlidés nains, mais aussi les crevettes qui en plus d’apprécier les tannins aiment venir manger la micro-faune et flore qui se

développe sur le fruit.

Caractéristiques des cônes :

  • Créent une eau d’aquarium proche de celle où vivent à l’état naturel les poissons tropicaux
  • Favorisent le bien-être, la vitalité et stimule le frai
  • Préviennent les mycoses des poissons et les moisissures des œufs
  • Acidifient l’eau et baisse le pH
  • Ce sont des produits 100% naturel.

Continue reading

Vous ne devez absolument pas acheter ce poisson !!! [3ème partie]

Troisième partie ou épisode de cette saga sur les poissons crocodiles et l’enthousiasme qu’ils créent pour les aquariophiles, les pécheurs ou tout simplement n’importe quel individu qui un jour en a rencontré !

….et malheureusement, l’enthousiasme qui est porté à ces animaux n’est pas toujours de nature à les préserver !

Comme tout animal d’exception, il ne laisse pas insensible et son rapport avec l’être humain est fatalement compliqué et le conduit souvent à l’issue fatale : l’extermination.

Pourtant, tout dans son comportement montre que ce n’est pas un monstre sanguinaire assoiffé de sang comme pourrait le décrire le cinéma hollywoodien, c’est effectivement un prédateur aquatique, attiré par la capture de poissons destinés à son alimentation et le reste du temps, c’est un animal tranquille qui vit sa vie de poisson !

Maintenant, pour les aquariophiles, la question qui se pose est :

Est-il possible de maintenir cet animal dans un aquarium et dans l’affirmative, dans quelles conditions jugées correctes ?

ou alors :

Vous ne devez absolument pas acheter ce poisson !!!

Il y a plusieurs espèces de ce poissons prédateurs, de nombreux pêcheurs les considèrent comme des ravageurs qui ne font que s’attaquer aux espèces de gibier et entraver la population dans une pêcherie donnée. Les espèces dites «nuisibles», telles que l’aiglefin et la tête de serpent, se sont fait un nom en tant tant qu’espèces agressives dans l’eau, mais l’espèce la plus historiquement et écologiquement controversée est l’impressionnant “gar alligator”.

Le gar alligator n’est-il rien de plus qu’un tueur violent de poissons de chasse populaires, ou les pêcheurs devraient-ils donner à ce fossile vivant tout le respect et la considération qu’une telle icône de l’évolution mérite ?

Continue reading

La photographie d’aquarium et de poissons d’ornement : Episode n°4

Quel photographe d’aquariophilie êtes-vous ?

Nous avons vu dans les articles précédents plusieurs méthodes pour faire des la photographie d’aquarium. Il n’en existe pas une qui fait référence et toutes sont aussi bonnes les unes que les autres : il vous appartient de mettre au point la votre en fonction de vos aquariums, de votre matériel, de vos poissons et de vous goûts !

Ayez L’œil affûté !!!!

Continue reading

Groups of Crenicichla

The large family of Cichlids is composed of at least 1300 species (Wiley & Johnson, 2010). It is also one of the richest fish families ever cataloged (Kullander 1998). In Brazil, the richness and diversity of its fish fauna are distinguished by the presence of more than 2,500 valid species.

Within the “Cichlidae” would be one of the most specific genera: the Crenicichla.

Groups of Crenicichla

This genus has more than 90 valid species distributed in the basins of the Amazon, Southeast and South of Brazil. These fish are easily
recognized by their elongated shape with relatively small scales, a large mouth and a prognathic lower jaw. Their distribution on the South American continent is expansive, and they can be found in most pan-Andean and subtropical tropical regions (Lucena and Kullander 1992).

Groups of Crenicichla

Crenicichla is also distinctive of all species by the nature of the parental care that its members provide, which go beyond the stage of the egg …

It is therefore not always easy to find one’s way around Crenicichla … and in this case, a little reminder is needed: Crenicichla fish are characterized by:
A very long body
A large number of vertebrae: at least 32
A large number of small scales ranging from 33 to 130
A large number of rays in the dorsal fin: 20-24 hard rays, 15 soft rays

[Branch] – Chordata
[Sub-branching] – Vertebrata
[Super-Class] – Pisces
[Class] – Actinopterygii
[Infra-Class] – Teleostei
[Order] – Perciformes
[Family] – Cichlidae
[Sub-Family] – Cichlinae
[Genus] – Crenicichla

The precise specific identification is often difficult to establish, species of this genus can be easily classified in different groups according to their morphology. What must also be known absolutely about the Crenicichlas is that the species of the genus Crenicichla have been classified by Kullander in 8 groups:

  • Crenicichla acutirostris,
  • Crenicichla lacustris,
  • Crenicichla lugubris,
  • Crenicichla missioneira,
  • Crenicichla reticulata,
  • Crenicichla saxatilis,
  • Crenicichla scottii
  • Crenicichla wallacii.

Particularity: It should be noted that the type species of the genus, C. macrophthalma, because of its “atypical” characteristics, does not belong to any of these groups and therefore constitutes on its own a “monospecific group”.

Crenicichla macrophthalma suffers from a reputation of aggression, partially unjustified. While intraspecific aggression is high at the time of sexual maturity, interspecific interactions are often acceptable, with fish exceeding half the size of Crenicichla. This behavioral peculiarity applies to almost all Crenicichla.

The group “Crenicichla acutirostris”

The Crenicichla of this group are very close to the group lugubris although thinner. These are large fish with a smaller number of scales (less than 110) than in the previous group and a pointed head and
compressed in the dorso-ventral direction. Juveniles have on their heads dots made of black dots (without bearing the pattern of lines and spots specific to “lugubris group”). The species in this group are fish
absolutely beautiful but reserved for very large aquariums and therefore relatively little present in aquariums.
9 species among which:

C. acutirostris
C. multispinosa
C. percna
C. phaiospilus
C. ternetzi
C. tigrina

The group “Crenicichla lacustris”

These are the endemic Crenicichla of South East Brazil, male and female, which are generally distinguished with a diagonal stripe under the eye.
13 species among which:

C. celidochilus
C. haroldoi
C. iguassensis
C. jaguarensi
C. jupiaensis
C. lacustris
C. mucuryna
C. niederleinii
C. punctata
C. vittata

The group “Crenicichla lugubris”

About fifteen large species, reaching almost fifty centimeters for some species, and having a large number of small scales (more than 110) along the upper lateral line. They all have rounded heads. The juveniles of this group have a coloration made of dots and black lines on the head, which they lose at sexual maturity. This set includes the most impressive Crenicichla by size!
They are distinguished by very small scales. The juveniles are remarkable thanks to their typical coloration made of dots and stripes on the head, this color disappearing in adulthood.
16 species including:

C. cinctajohanna
C. lenticulata
C. lugubris
C. marmorata
C. rosemariae
C. strigata
C. sp. Xingu I
C. sp. Xingu II
C. sp. Xingu III

The group “Crenicichla missioneira”

These Crenicichla are endemic to Rio Uruguai!
They carry a suborbital mark, some points, a spotted body and often a post-temporal spot …

There are 7 species including:

C. igara
C. jurubi
C. missioneira
C. tendybaguassu

The group “Crenicichla reticulata”

Formerly named genus Batrachops, this group of crenicichla gathers a dozen
species with big head up to twenty centimeters. Some members of this group are reophile and have an atrophied swim bladder. During breeding, females change dress with orange to red bar on the flanks and rays of the dorsal fin.
In reophilic species, the red bar is restricted to the upper half of the soft rays.
There are 13 species including:

C. cametana
C. cyanonotus
C. cyclostoma
C. geayi
C. jegui
C. reticulata
C. sedentaria
C. semifasciata
C. stocki
C. sp. “belly crawler”

The group “Crenicichla saxatilis”

These Crenicichlas are noticed by their humeral spot, with or without ring and besides white points with gilds along the body for the males and sometimes the females too. This group gathers some forty species that do not exceed twenty five centimeters for males, and which have a black spot in the humeral region, on or above the lateral line. The fish in this group are nicknamed “Glitter Pellets” by anglophone cichlidophiles, because of the many bright white dots that dot the coat of males of many species. They are very interesting fish and often quite easy to reproduce
This group is certainly the largest with 41 species including:

C. albopunctata
C. alta
C. anthurus
C. frenata
C. labrina
C. lepidota
C. lucius
C. menezesi
C. pellegrini
C. proteus
C. pydanielae
C. santos
C. saxatilis
C. semicincta
C. sveni
C. vaillanti

The group “Crenicichla scotti”

They usually have a suborbital streak and the females have a spot in the dorsal fin and horizontal lines on the flanks.
3 species are remarkable within this group:

C. scotti
C. gaucho
C. took

The group “Crenicichla wallaci”

These are mainly Crenicichla dwarfs that do not exceed 10-12 cm. Females of most species have black spots circled in the dorsal fin. These are the Crenicichla species best adapted to life in
aquarium, but their reproduction remains delicate.
There are 11 species including:

C. compressiceps
C. heckeli
C. notophthalmus
C. regani
C. urosema
C. virgatula
C. wallaci
C. sp. “Dwarf Orinoco”

La gastronomie appliquée à l’aquariophilie….

Les aliments et ingrédients maison….

Vous trouverez dans la lecture de cet article un bref aperçu des aliments et ingrédients maison utilisables régulièrement ou occasionnellement, seuls ou en mixture, mais aussi une série de recettes glanées sur Internet, fruit d’expériences d’aquariophiles parmi lesquelles chacun pourra trouver celle qui correspond aux besoins de ses poissons.

Attention, ces préparations suite aux mélanges qu’elles impliquent peuvent vous soulever le coeur  et/ou provoquer des débats en cuisine avec votre conjoint quand celui ci vous verra utiliser ses instruments de cuisine.

Résultat de recherche d'images pour

Le terme nourriture préparée désigne toute nourriture non vivante préparée par l’aquariophile. Les recettes qui suivent, bien que spécifiques, peuvent et sont utilisés pour la plupart des autres poissons. Cependant, certains aquariophiles, après bien des expériences déconseillent l’utilisation de viandes rouges (hémoglobine) pour les poissons à intestin long (cichlidés) tandis que d’autres la proposent à dose « contrôlée ».

On raconte un grand nombre de bêtises sur la nécessité de varier l’alimentation mais, d’après l’état actuel de nos connaissances, ce ne serait nécessaire que dans la mesure où un aliment présente des carences qu’un régime varié pourrait composer. Sinon, il n’y a pas de raison de supposer qu’une alimentation uniforme conviendrait moins bien aux poissons qu’aux nombreux animaux de laboratoire.

Il faut néanmoins retenir que les meilleurs aliments sont ceux qui contiennent le plus de protéines.

Alors, bon courage, endossez votre tenue de cuisinier, accaparez vous la cuisine et mitonnez à vos poissons des petits plats dont ils raffoleront et qui auront aussi l’avantage d’être moins onéreux que les nourritures proposées en aquariophilie.

Pour lire la suite et et découvrir les recettes

Continue reading

Méthode et prise de vue dans un aquarium publique

Avez-vous déjà essayé de faire des photos lors d’une visite dans un grand aquarium publique ?

Résultat de recherche d'images pour

Vous avez du vous rendre compte que l’exercice n’est pas facile. Beaucoup de photos sont floues ou bougées car les contraintes techniques sont importantes : des salles très sombresl’impossibilité d’utiliser le flash, l’autofocus, etc.

En outre, il faut faire attention à toute cette foule grouillante qui vient s’interposer en vos sujets et votre objectif photo, sans parler du sempiternel gardien qui vient vous dire de ne pas utiliser votre flash…..

Au final, que des contraintes !!!!

….et souvent un résultat très médiocre :

Pourtant avec un peu de méthode, il est possible d’obtenir de bonnes photos.

Continue reading

The Dry Start Method ou Méthode WALSTAD

Les aquariophiles se plaignent souvent de la phase de démarrage des aquariums plantés. Ils ont souvent des problèmes d’algues, certaines plantes ne s’enracinent pas bien, plusieurs grands changements d’eau nécessaires, la masse végétale est insuffisante et n’est pas assez verdoyante, s’impose la nécessité d’attendre que les plantes poussent plutôt que d’acheter un grand nombre de plantes dès le début (raisons économiques) …

Bref, La liste est longue des soucis posés : Tous les aquariophiles savent que la réussite de cette phase de démarrage a une grande influence sur le devenir de l’aquarium dans les mois qui suivent pour arriver au résultat des grands maitres.

Continue reading

Comment construire un bac en POLYFONT ou en CTBX

Si une technique de fabrication d’aquarium s’est bien démocratisée ces dernières années, c’est bien celle que Richard55 va nous décrire dans cet article (provisoire) !

En effet, Richard a poussé très loin sa technique jusqu’à faire oublier la présence du bois dans certaines de ses réalisations.

Pour tout savoir, c’est “ici” qu’il faut aller !