Parachromis motaguensis

Parachromis motaguensis est un grand cichlidé prédateur originaire d’Amérique centrale. Tout comme les autres membres du genre Parachromis, il est souvent appelé “Guapote”.

Parachromis motaguensis est aussi l’un des Guapotes les plus remarqués, principalement grâce à la très belle coloration portée par les spécimens reproducteurs. Son nom commun en anglais est “Red Tiger Cichlid”, c’est, fait exceptionnel, un nom dérivé du à l’apparence exceptionnelle des femelles reproductrices.

L’espèce est également connue sous le nom de faux cichlidé “guêpe jaune”.

  Continue reading

Crenicichla tesay

CRENICICHLA TESAY, Jorge CASCIOTTA & Adrian ALMIRON, 2008

Crenicichla tesay vit dans le drainage de la rivière Parana et a été décrit par les ichtyologues argentins Jorge Casciotta et Adriana Almiron.

Crenicichla tesay a été capturé dans la rivière en amont Iguazu des chutes d’Iguazu en Argentine, un environnement marqué par des chutes et des piscines à l’eau courante claire et rapide. Le fond de cet habitat est constitué de pierres, de boue et de sable.

Continue reading

Crenicichla sp. “Venezuela” (Mataguaro)

Crenicichla lugubris sp. “Venezuela” (Mataguaro)

Cette espèce géante est exportée d’Amérique du Sud depuis des années et, comme la plupart des poissons du groupe strigata / lugubris, elle est généralement vendue sous le mauvais nom de Crenicichla strigata. Le vrai Crenicichla strigata ne se trouve que dans l’est du Brésil, près de la région de Rio Tocantins.

Le vrai Crenicichla strigata est aussi un poisson plus vert avec une tache humérale distincte ocellée. Ce poisson ne présente pas beaucoup de taches humérales.

Continue reading

Crenicichla lugubris percna

Crenicichla percna, Kullander, 1991

Crenicichla percna s’appelait à l’origine Crenicicha sp. “Xingú IV” et donc la provenance géographique de ces Crenicichla est bien rappelée dans ce nom originel : Ils viennent du Rio Xingu.

Continue reading

Crenicichla lacustris tapii

Crenicichla tapii Piálek, Dragová, Casciotta, Almirón & Říčan, 2015

Cinq espèces de Crenicichla ont été répertoriées jusqu’à présent dans la partie inférieure du fleuve Iguazú. Quatre d’entre elles sont endémiques (membres du complexe d’espèces Crenicichla mandelburgeri du groupe Crenicichla lacustris) et vivent en sympatrie.

La cinquième espèce (Crenicichla lepidota) appartient à un groupe d’espèces centré sur l’Amazonie / Orinoco, Crenicichla saxatilis et n’est apparentée que de loin aux espèces restantes.

Continue reading

Crenicichla missioneira hadrostigma

Crenicichla missioneira hadrostigma, C. Lucena, V. Bertaco, E. Pereira & J. da Silva, 2006.

Deux nouvelles espèces du genre Crenicichla du haut bassin de l’Uruguay ont récemment été décrites : Crenicichla hadrostigma et Crenicichla empheres (qui fera l’objet d’un prochain article).

Ces deux espèces font partie du groupe d’espèces Crenicichla missioneira qui compte aussi :

  • Crenicichla missioneira,
  • Crenicichla minuano,
  • Crenicichla tendybaguassu,
  • Crenicichla igara,
  • Crenicichla jurubi.

Il faut savoir que toutes ces espèces  sont présentes dans les bassins hydrologiques du haut et du milieu de l’Uruguay.

Crenicichla hadrostigma se distingue par une tache post-temporale bien visible ocellée, l’absence de tache humérale et de bande latérale, ainsi que par la présence chez les mâles de neuf à 16 barres verticales étroites s’étendant du dos à une ligne horizontale passant par le bord inférieur de l’aisselle pectorale.

  Continue reading

Aequidens superomaculatum

AEQUIDENS SUPEROMACULATUM, Jaime H. HERNANDEZ-ACEVEDO, Antonio MACHADO-ALLISON et Carlos  LASSO, 2015

Aequidens superomaculatum (Teleostei: Cichlidae) est une nouvelle espèce de l’Orénoque supérieur et du Rio Negro. Aequidens superomaculatum, provient du bassin de Cafio ou de la branche de Casiquiare et de la partie supérieure des bassins des rivières Orinoco et Negro (Venezuela).

Cette nouvelle espèce, Aequidens superomaculatum, a été décrite à partir de prélèvements effectués dans les eaux de drainage du canal de Casiquiare et dans le cours supérieur des rivières Orinoco et Negro (Venezuela). Continue reading

Etude sur les filtres à décantation lamellaires – 1ère partie

La décantation lamellaire est l’un des procédés que l’on peut mettre en œuvre pour séparer la pollution véhiculée dans les eaux de ruissellement.

Les filtres à décantation lamellaires présentent l’avantage d’être à la fois des ouvrages compacts comparativement aux bassins de retenues, mais également, d’offrir des performances élevées du fait de leur surface de décantation très étendue. Profitant des avantages qu’ils offrent au niveau de l’industrie, leur usage peut largement être transposé à l’Aquariophilie moyennant d’en connaitre un peu mieux le fonctionnement.

En effet, l’optimisation du fonctionnement hydraulique de ces filtres à décantation lamellaires permet d’obtenir un écoulement homogène sur toute la surface de décantation, et des conditions d’écoulement proche d’un régime laminaire….au final des résultats bien plus probants que les traditionnels filtres du commerce aquariophile.

Continue reading

Crenicichla wallacii anamiri

Crenicichla wallacii anamiri, Ito & Rapp, Py-Daniel, 2015

https://www.seriouslyfish.com/new-pike-cichlid-from-the-rio-xingu/#more-298918

Une nouvelle espèce de Crenicichla provenant du rio Xingu moyen et de ses affluents, en amont de la Volta Grande do Xingu vient d’être décrite.

Le plus grand spécimen mesurait 47,8 mm de SL.

Continue reading

Crenicichla lacustris yjhui

Crenicichla yjhui, L. Piálek, J. Casciotta, A. Almirón et O. Říčan, 2018

Crenicichla yjhui est une espèce de poisson cichlidé d’eau douce appartenant au genre Crenicichla.

Il habite les biotopes subtropicaux du centre-est de l’Amérique du Sud.

Crenicichla yjhui appartient au groupe des Crenicichla lacustris plus particulièrement, en fait, il appartient au complexe Crenicichla Mandelburgeri – et n’est présent que dans le Rio Urugua i – milieu Paraná – en Argentine.

Continue reading