Crenicichla tesay

CRENICICHLA TESAY, Jorge CASCIOTTA & Adrian ALMIRON, 2008

Crenicichla tesay vit dans le drainage de la rivière Parana et a été décrit par les ichtyologues argentins Jorge Casciotta et Adriana Almiron.

Crenicichla tesay a été capturé dans la rivière en amont Iguazu des chutes d’Iguazu en Argentine, un environnement marqué par des chutes et des piscines à l’eau courante claire et rapide. Le fond de cet habitat est constitué de pierres, de boue et de sable.

Continue reading

Crenicichla sp. “Venezuela” (Mataguaro)

Crenicichla lugubris sp. “Venezuela” (Mataguaro)

Cette espèce géante est exportée d’Amérique du Sud depuis des années et, comme la plupart des poissons du groupe strigata / lugubris, elle est généralement vendue sous le mauvais nom de Crenicichla strigata. Le vrai Crenicichla strigata ne se trouve que dans l’est du Brésil, près de la région de Rio Tocantins.

Le vrai Crenicichla strigata est aussi un poisson plus vert avec une tache humérale distincte ocellée. Ce poisson ne présente pas beaucoup de taches humérales.

Continue reading

Crenicichla saxatilis inpa

GENERALITES

Les Crenicichla inpa ont la réputation d’être des prédateurs agressifs et voraces qui ne conviendraient pas aux bacs communautaires, mais pourtant, en raison de leur comportement, ils sont reconnus par les aquariophiles souvent spécialisés dans la maintenance des Crenicichla comme étant des poissons intéressants, souvent capables d’inspirer deux formes d’émotions chez les amateurs: soit l’amour obsessionnel, soit l’indifférence totale.

Comme les autres cichlidés, ce poisson fera la connaissance de son propriétaire et s’engagera facilement dans des comportements espiègles, tels que mendier de la nourriture, se précipiter pour attirer l’attention et même se faire valoir.

Continue reading

Crenicichla lugubris percna

Crenicichla percna, Kullander, 1991

Crenicichla percna s’appelait à l’origine Crenicicha sp. “Xingú IV” et donc la provenance géographique de ces Crenicichla est bien rappelée dans ce nom originel : Ils viennent du Rio Xingu.

Continue reading

Crenicichla lacustris tapii

Crenicichla tapii Piálek, Dragová, Casciotta, Almirón & Říčan, 2015

Cinq espèces de Crenicichla ont été répertoriées jusqu’à présent dans la partie inférieure du fleuve Iguazú. Quatre d’entre elles sont endémiques (membres du complexe d’espèces Crenicichla mandelburgeri du groupe Crenicichla lacustris) et vivent en sympatrie.

La cinquième espèce (Crenicichla lepidota) appartient à un groupe d’espèces centré sur l’Amazonie / Orinoco, Crenicichla saxatilis et n’est apparentée que de loin aux espèces restantes.

Continue reading

Crenicichla missioneira hadrostigma

Crenicichla missioneira hadrostigma, C. Lucena, V. Bertaco, E. Pereira & J. da Silva, 2006.

Deux nouvelles espèces du genre Crenicichla du haut bassin de l’Uruguay ont récemment été décrites : Crenicichla hadrostigma et Crenicichla empheres (qui fera l’objet d’un prochain article).

Ces deux espèces font partie du groupe d’espèces Crenicichla missioneira qui compte aussi :

  • Crenicichla missioneira,
  • Crenicichla minuano,
  • Crenicichla tendybaguassu,
  • Crenicichla igara,
  • Crenicichla jurubi.

Il faut savoir que toutes ces espèces  sont présentes dans les bassins hydrologiques du haut et du milieu de l’Uruguay.

Crenicichla hadrostigma se distingue par une tache post-temporale bien visible ocellée, l’absence de tache humérale et de bande latérale, ainsi que par la présence chez les mâles de neuf à 16 barres verticales étroites s’étendant du dos à une ligne horizontale passant par le bord inférieur de l’aisselle pectorale.

  Continue reading

Crenicichla wallacii anamiri

Crenicichla wallacii anamiri, Ito & Rapp, Py-Daniel, 2015

https://www.seriouslyfish.com/new-pike-cichlid-from-the-rio-xingu/#more-298918

Une nouvelle espèce de Crenicichla provenant du rio Xingu moyen et de ses affluents, en amont de la Volta Grande do Xingu vient d’être décrite.

Le plus grand spécimen mesurait 47,8 mm de SL.

Continue reading

Crenicichla lacustris yjhui

Crenicichla yjhui, L. Piálek, J. Casciotta, A. Almirón et O. Říčan, 2018

Crenicichla yjhui est une espèce de poisson cichlidé d’eau douce appartenant au genre Crenicichla.

Il habite les biotopes subtropicaux du centre-est de l’Amérique du Sud.

Crenicichla yjhui appartient au groupe des Crenicichla lacustris plus particulièrement, en fait, il appartient au complexe Crenicichla Mandelburgeri – et n’est présent que dans le Rio Urugua i – milieu Paraná – en Argentine.

Continue reading

Crenicichla Missioneira celidochilus (Article révisé)

DISTRIBUTION ET HISTOIRE NATURELLE

Plusieurs collectionneurs uruguayens du Musée d’histoire naturelle de Montevideo, non identifiés, ont recueilli pour la première fois neuf spécimens de cette espèce en février 1954. Les poissons ont été capturés à “Arroyo de la Invernada” (département d’Artigas), dans le nord de l’Uruguay, le long de la frontière brésilienne.

Quatre ans plus tard, A. MONE, appartenant probablement à cette même institution, a trouvé un spécimen dans l'”Arroyo Tres Cruces“.

Arroyo Tres Cruces

http://www.oocities.org/vinnykutty/uru2006/trescruces.html”.

Puis, Jorge CASCIOTTA a finalement décrit Crenicichla celidochilus en 1987 en lui attribuant comme  provenance de l’Arroyo de la Invernada.

C’est l’une de ces nombreuses criques rocheuses qui se jettent dans le Rio Cuareim qui définit une partie de la frontière de 600 milles entre l’Uruguay et le Brésil. Arroyo de la Invernada est revendiqué par les deux nations : Cet arroyo fait partie d’un différend frontalier en grande partie oublié entre les deux pays depuis 1851.

CASCIOTTA a également utilisé des échantillons d’Arroyo Tres Cruces Grande, situés à l’extérieur de la ville d’Artigas.

Quelques années après sa description, l’espèce n’était connue d’aucune autre manière.

Continue reading

Crenicichla Saxatilis ploegi

Crenicichla ploegi, HENRIQUE R. VARELLA – MARINA V. LOEB – FLÁVIO C.T. LIMA – SVEN O. KULLANDER, 2018

Dans cet article, cette nouvelle espèce de Crenicichla du groupe Crenicichla saxatilis est décrite à partir de prises effectuées dans :

  • Le bassin du Rio Juruena, affluent du haut Rio Tapajós,
  • Le bassin du haut Rio Paraguai, dans l’État de Mato Grosso, au Brésil : Rio Papagaio, Rio do Sangue, Rio Arinos et Rio Juruena lui-même,
  • Les affluents du haut Rio Paraguai : haut Rio Jauru, haut Rio Cabaçal et haut Rio Sepotuba au Mato Grosso, au Brésil.

[dg order=”DESC” order=”DESC” columns=”3″ attachment_pg=”false” paginate=”true” ids=”3135924,3135925,3135926,3135927,3135928,3135929,3135931,3135932,3135934″]

Il s’agit de la première espèce de ce groupe décrite depuis la révision taxonomique du genre présentée par Ploeg (1991) et ce poisson représente un intérêt particulier par sa présence dans deux grands systèmes fluviaux et grâce à son motif de couleur distinctif, apparemment pédomorphique. 

  Continue reading