Le filtre à décantation lamellaire

Le filtre à décantation lamellaire : La théorie

La décantation lamellaire repose sur le principe qu’en décantation libre, d’après la loi de Hazen (voir différents types de décantation), la rétention d’une particule grenue est indépendante de la hauteur de l’ouvrage. Il est donc possible d’augmenter de manière très importante la surface disponible à la décantation en superposant sur la hauteur de l’ouvrage un grand nombre de cellules de séparation eau/boue.

Continue reading