Herichthys tamasopoensis – 2éme partie

Herichthys tamasopoensis , ARTIGAS AZAS, 1993

De nombreux aquariophiles et plus particulièrement des cichlidophiles ont entendu parler de la ville de Tamasopo, dans l’État mexicain de San Luis Potosí.

Tamasopo est situé dans les contreforts de la Sierra Madre Oriental, dans la région de Huasteca, du nom du peuple indien indigène de la région.

Tamasopo est célèbre pour ses cascades enchanteresses dans une forêt tropicale luxuriante

Le Rio Tamasopo est un affluent du Rio Panuco.

Les cascades de Tamasopo se trouvent à proximité, un groupe de trois cascades qui forment une cascade qui tombe violemment dans un puits de 5 mètres de profondeur, sur les rives duquel se trouvent de belles plages.

Tamasopo est un lieu touristique populaire dans les montagnes, bien connu pour ses cours d’eau pittoresques, ses cascades, ses belles piscines d’eau minérale bleue et ses cavernes où l’on peut nager et profiter de la fraîcheur de l’eau contrastant avec l’air chaud.

Certains aquariophiles ont certainement même entendu parler du Rio Tamasopo et peuvent même être familiers avec l’un des beaux poissons qui vivent dans ces eaux, le « sabre de Montezuma » (Xiphophorus montezumae).

Mais il y a d’autres joyaux nageant dans ces eaux et ce n’est pas celui-là qui nous intéresse.

C’est un cichlidé qui a été négligé pendant de nombreuses années, jusqu’à ce que Juan Miguel ARTIGAS AZAS l’examine de plus près et se rende compte qu’il s’agissait de quelque chose de différent, en fait d’une nouvelle espèce de cichlidé non décrite.

Jusqu’à ce jour, chose incroyable, personne n’y avait prêté attention.

Finalement, Juan Miguel ARTIGAS AZAS a décrit ce poisson comme Herichthys tamasopoensis en 1993.

Juan Miguel ARTIGAS AZAS.

Les Herichthys tamasopoensis appartiennent à la même famille que le seul cichlidé originaire des États-Unis, le cichlidé du Texas (Herichthys cyanoguttatus), mais ils sont plus petits et font environ la moitié de la taille de ce poisson, ont un corps plus mince, et sont beaucoup plus paisibles.

Herichthys tamasopoensis est magnifiquement marqué avec des centaines de taches semblables à des perles sur tout son corps de couleur olive à grise, et il a sept taches noires le long de ses flancs, mais quand ces poissons sont en tenue de reproduction, ils brillent vraiment.

Les taches deviennent presque comme des rayures et, chez certains spécimens, tout le flanc, du milieu du dos au pédoncule caudal, devient presque noir.

La moitié avant du corps prend une teinte bleu pâle éclatante et chez les mâles, les joues et la dorsale deviennent rouge rosé.

Certains mâles matures développeront également une bosse nucale enflée sur la tête.

Avec des couleurs comme celles-ci et un comportement beaucoup plus civil que leurs cousins du Texas, c’est une merveille qu’ils ne soient pas plus populaires chez les cichlidophiles.

Le cichlidé du Rio Tamasopo se trouve, évidemment, dans le Rio Tamasopo, où l’eau est claire et coule sur des rochers et du gravier.

Dans ce lieu magique, Herichthys tamasopoensis semble privilégier l’eau propre et bien oxygénée au pied des cascades.

A savoir que le Rio Tamasopo est principalement rocheux et ne possède pas beaucoup de plantes aquatiques endémiques, mais les roches sont couvertes d’algues et d’aufwuchs, qui se trouvent être les aliments préférés du cichlidé Tamasopo.

Plus en aval, on trouve également dans le Rio Ojo Frio, le Rio Gallinas et enfin le Rio Pánuco.

Tout au long de son aire de répartition, la température de l’eau varie d’assez chaude à fraiche, ce qui montre que cette espèce n’est pas très exigeante quant à la température de l’eau.

L’eau des Rio dans lesquels évolue  est riche en minéraux avec un pH de 7,8 à 8,0, ce qui explique qu’en captivité et en aquarium, Herichthys tamasopoensis préfère une eau plus dure et plus alcaline.

La maintenance de cette espèce de cichlidé n’est pas exceptionnelle mais elle s’adresse à l’aquariophile un peu expérimenté et surtout soucieux de se lancer dans l’élevage d’un cichlidé atypique et demandant quelques précautions pour son élevage.

This content is restricted to site members. If you are an existing user, please log in. New users may register below.

Existing Users Log In
   
New User Registration

*Required field