ElTofi : La vraie mise en service du bac…et FIN ?

LA POPULATION DU BAC

Mais quelle est donc la population qui habite un tel bassin intérieur ?

Là, les avis divergent avec une force qui frise parfois le ridicule !

Je me suis fait littéralement « allumer » sur l’un ou l’autre forum pour cause d’hérésie !

En fait, il semble qu’un tel bassin doive correspondre quant à sa population aux rêves des autres, pas à ceux de son propriétaire.

Quelques aquariophiles francophones sont allés jusqu’à taxer ma construction de délire futile, si je n’y mettais pas telle ou telle population qui ne leur convenait à eux, bien sûr.

Amusant, non ?

Ok, j’anticipe drôlement, mais le sujet est quand même intéressant : sur la base de ce que j’ai lu et vu sur le net, je pense que ce bac fera l’affaire pour un couple ou un trio de Potamotrygons de taille raisonnable. Je suis très attiré par les leopoldi, les henlei mais j’ai lu que c’étaient les raies les plus agressives. Il reste encore  les Pearl…

J’imagine que les Menchacai sont hors de propos, compte tenu de leur taille.

 

Pour la population annexe, même si on a encore bien du temps, je renonce aux Cichlas qui sont définitivement trop grands pour être raisonnables, je pense… il y aura des Panaques L191 (en grossissement dans mon 720 litres en ce moment) et sans doute un Osteoglossum ferreira seul.

Ce qui serait déjà pas mal… éventuellement une population de cichlidés ?

 Allez, on ouvre le feu des réponses, critiques, idées, propositions…

 Au final, la population de ce bassin tend vers un compromis sud-américain composé de :

  • 4 Panaques schaeferi (cadeau d’une amie qui s’est rendu compte de leur taille adulte)
  • 6 Panaques sp L191 « broken lines nigrolineatus »
  • 7 Cichla kelberi
  • 13 Myleus schomburgkii (dont 2 adultes récupérés chez un ami)
  • une paire d’Astronotus occelatus adultes, F2 d’une souche sauvage d’Iquitos, Pérou
  • 4 Osteoglossum biccirhosum
  • 1 Potamotrygon leopoldi mâle (perdu 2 petites femelles cet automne, 1 nouvelle toute petite femelle est en cours de grandissage dans le 720 litres du salon)
  • 1 Acanthicus hystrix
  • 2 Acanthicus adonis (récupéré en janvier 2013, suite à un décès)
  • 1 Potamotrygon henlei mâle (idem)
  • 1 Osteoglossum ferreirai (idem)
  • et d’une poignée de poissons sp « fonds de bac » dont je n’ai pas pu me séparer :
  • 9 Chromobotia macracanthus
  • 1 Epalzeorynchus bicolor

J’avais un rêve de Phractocephallus et de Pseudoplatystoma… mais ces « gros chats » sont définitivement déraisonnables, même pour un volume comme le mien…

Après tout, ne dit-on pas : « Un bac, quelle que soit sa taille initiale, est TOUJOURS trop petit » ?

REFERENCES

AquAgora : le topic entier de l’histoire, soit plus de 130 000 lectures et 1 500 réponses.

  • http://forum.aquagora.fr/24/ramnagement-de-la-fish-room-et-grand-bac-raies/0/

Cichlidsforum : le topic dédié CF, plus de 42 000 lectures et 300 réponses.

  • http://www.cichlidsforum.fr/viewtopic.php?f=29&t=27127

Des liens sur de gros bacs:

 

VIDEOS

5 octobre 2010

  • https://youtu.be/2eurfUurn84

6 octobre 2010

18 mars 2011

  • https://youtu.be/T_2UFIkuaBA

23 mars 2011

la version 2 de la vidéo virtuelle, cette fois-ci, sans le coin des armoires bleues…

  • https://youtu.be/0aHNXvvuN_g

8 avril 2011

Version finale du bac, tel qu’il sera construit, étant donné que je ne parviens pas à vendre ce 1600 litres, je vais le démanteler pour récupérer les vitres principales.

  • https://youtu.be/qOC8kHkoWDU

Mois de Mars 2013

Mois d’Avril 2013

3 Novembre  2015

Des Cichlas et des Arowanas qui ont faim après 4 jours d’absence du patron, ça donne ça :

6 novembre 2015

La première, d’une paire de Myleus schomburgkii en pleine ponte… ça doit pas être si souvent qu’on peut voir ça aussi bien :

  • https://youtu.be/rKtQocfrgCQ

La seconde, comme demandé, du nourrissage de soirée (le 2ème du jour, donc… ils sont moins fusées et agressifs), vu en gros plan, juste sous la surface :

Année 2016

Mois d’Octobre 2016 : 10000L sur une demi colline

  • https://youtu.be/AcP7df_Q-xE
  • https://youtu.be/NS3d4fypCZw

22 décembre 2016

  • https://youtu.be/dZUqA0lIYdM

31 décembre 2016

Les Cichlas, les Myleus et le dernier mâle psychopathe Potamotrygon ont rejoint le bassin 15 000 litres du Tropiquarium de Servion (http://www.tropiquarium.ch) où ils nagent avec des caïmans à lunettes pour leur plus grand bonheur et le mien.

Ce changement m’a permis récemment de faire un virage au niveau de la population du bac, avec pour objectif de mettre en avant un gros banc  de Pterophyllumaltum.

Ci-joints 2 vidéos prises hier depuis l’intérieur de la cuve, où j’ai profité pour mettre 2-3 bacs à fleurs avec des plantes qui serviront principalement à nourrir les Uarus et les Heros.

  • https://youtu.be/j93evUvrjfE
  • https://www.dailymotion.com/d6189c7a-764b-486d-be30-11ee9d522265

Mois de Janvier 2017

juin 2017

Mois de Janvier 2017

  • https://youtu.be/j93evUvrjfE

Mois de Juin 2017

  • https://youtu.be/RTIUqD_IHHQ

Une petite vidéo prise hier depuis l’intérieur de la cuve, où j’ai profité pour mettre 2-3 bacs à fleurs avec des plantes qui serviront principalement à nourrir les Uarus et les Heros (sp fonds de cuve, récupérés ici et là)

20 Mai 2018

21 Mai 2018

  • http://www.piranhas-forum.fr/viewtopic.php?f=14&t=123&start=370

A posteriori, et l’expérience nous rendant tous beaucoup plus intelligents, il aurait été plus efficace de placer les prises électriques sur l’avant du bassin, et non pas contre le mur du fond, dans le « mur végétal ».

  • 1 Arowana silver femelle, 105 cm
  • 3 Arowana silver juvéniles, 25-30 cm
  • 3 Acanthicus (dont 2 adonis et 1 hystrix, à moins de 50 cm chacun)
  • 4 Panaqueschaeferi, +50 cm
  • 6 Potamotrygon leopoldi “black diamond”, femelles, entre 30 et 40 cm chacune
  • 3 Astronotus sp “Peru” (ceux de Patrick DeRahm, passés chez Valentin, puis revenus)
  • 6 Leporinus styermarki
  • 2 Leporinus cfgossei (pas sûr de l’ID)
  • 3 Uarus amphiacanthoides
  • une poignée d’Ancistrus sp arrivés sous forme de larves mouillées dans une racine qui est restée 2 jours hors du bassin, pleine d’eau… ils pondent en continu et fournissent de la nourriture vivante en petite quantité aux prédateurs.

et…

  • 5 Cichlapiquiti (très) juvéniles, environ 12-14 cm

Pour mes Arowanas, j’en ai perdu un (mâle dominant) parce qu’il a sauté hors du bassin une nuit. Le second mâle dominé a été donné à Aquatis (ils n’avaient que des femelles) dans le cadre de l’échange contre les 6 raies Leopoldi femelles que je leur ai pris en mars 2017.

Pour faire l’affaire, je leur ai aussi donné 4 de mes Panaques sp L191 adultes. Les 3 autres sont partis chez un copain qui a un bac  adapté.

Il me reste la dernière femelle Arowanas, agée de 7 ans, mesurant 105 cm et ayant un léger Drop Eye, ainsi que les 3 nouveaux juvéniles (25 cm) que j’ai trouvé ce printemps.

J’avais viré les Cichlakelberi parce qu’ils me bouffaient les nouveaux nés raies. J’ai tenté durant quelques mois de les remplacer avec une population importante de “petits” cichlidés : Pterophyllum altum, Heros, Uarus et Geophagus winnemilleri. Mais la difficulté à trouver l’équilibre dans la nourriture entre gros prédateurs (raies et Arowanas) et petits mangeurs lents (tous les autres) ne me satisfaisait pas, et soyons francs, j’aime les Grosses Bêtes !!!

Du coup, j’ai vendu les altums à Aquatis, donné les Geophagus à un copain, et vendu en bourse les Heros.

Initialement, j’avais dans l’idée de faire grandir les 6 femelles leopoldi (jusqu’à 80 cm de disque) et de leur adjoindre un mâle ultérieurement, quitte à échanger 2 femelles pour un beau mâle… Mais quand je vois la difficulté à écouler des reproductions en Suisse et en Europe (CITES, entre autres, mais aussi marché quasi-inexistant), je change mon fusil d’épaule et je vais garder uniquement le groupe de femelles pour leur seule beauté et taille.

Du coup, je voulais trouver un gros Cichlidé comme espèce phare. Sans avoir pu résoudre le problème du Cichlatemensis (pas trouvé de souche fiable), je me suis rabattu avec plaisir sur le Tucunaré Azul (Pavon Azul, Cichlapiquita) qui est aussi un très beau bébé de +/- 80 cm adulte.

Le sable est un thème important pour les raies, et je me suis décidé après plusieurs essais à utiliser du sable “AMAZONAS” issu du commerce aquariophile.

C’est assez cher, mais mes poissons aussi et les sables trouvés en jardinerie ou même dans la nature ne me satisfaisaient pas car ils étaient trop souvents abrasifs, plein d’impuretés, voir de morceaux de quartz ou de verre.

Ces dernières années, j’ai rempli en plusieurs fois le fond du bassin de plus de 400 kg de sable (par sac de 10 kg). Mais à chaque nettoyage/siphonnage de fond, j’en perds un peu. La chambre d’eaux usées de ma maison est d’ailleurs un cimetière à sable et nouilles de céramique.

L’entreprise de curetage qui vient la semaine prochaine, avec ce qu’elle néttoyer va pouvoir ouvrir une succursale aquario/terrario !

19 septembre 2018

  • http://www.piranhas-forum.fr/viewtopic.php?f=14&t=123&start=370
  • https://youtu.be/vavxL7-08zQ

Tout ça pour ça, me direz-vous ?

Mais quelle est donc la population qui habite un tel bassin intérieur ?

Là, les avis divergent avec une force qui frise parfois le ridicule !

Je me suis fait littéralement « allumer » sur l’un ou l’autre forum pour cause d’hérésie !

En fait, il semble qu’un tel bassin doive correspondre quant à sa population aux rêves des autres, pas à ceux de son propriétaire. Quelques aquariophiles francophones sont allés jusqu’à taxer ma construction de délire futile, si je n’y mettais pas telle ou telle population (qui leur convenait à eux, bien sûr).

Amusant, non ?

Christophe Girardet alias ElTofi