5 – Le saviez-vous ?

Les organes sensoriels des poissons ?

Les organes sensoriels des poissons existent avec de nombreuses adaptations et d’une efficacité variable, en fonction de leur adaptation à leur environnement.

Ce sont 2 fossettes olfactives, situées en avant de la bouche des cartilagineux et narines chez les poissons dits “osseux”.

Chez les poissons “cartilagineux”, ces organes sensoriels sont situés au niveau des ampoules de LORENZINI, sortes de petites ouvertures autour de la bouche.

Ils permettent la perception de faibles champs électriques générés par les contractions musculaires des proies même enfouies dans les sédiments.

Les poissons Benthiques, ceux qui vivent au fond de l’eau, possèdent une vue assez médiocre, mais elle est compensée par une panoplie d’organes sensoriels complémentaires tels que :

  • Les barbillons,
  • Les antennes,
  • des tentacules olfactifs.

La ligne latérale et les NEUROMASTES permettent la captation des vibrations de basses fréquences et ondes de pressions des prédateurs ou des proies.