Vieja maculicauda

Le Vieja maculicauda, « cichlidé à ceinture noire », Introduit dans le milieu aquariophile par REGAN en 1905, aime les berges ombragées de lacs et de rivières lentes où il peut se cacher parmi les racines et les bûches submergées et fouiller le fond boueux ou sableux pour des collations.

Le Vieja Maculicauda, connu localement sous le nom de « Chumbimba », est une espèce endémique qui est répandue dans toute la région des Caraïbes de la Méso-Amérique, de la province d’Usumacinta à San Juan et se terminant à l’isthme de la rivière Chagres.

Principalement herbivore, les détritus et les graines qu’il y trouve le comblent entre de plus gros repas de fruits tombés ou de plantes terrestres et aquatiques submergées qui lui sont offerts.

Bien qu’il accepte les grands flocons, pellets, vers de terre et larves de moustiques dans l’aquarium, ce poisson a certainement besoin de beaucoup de légumes frais comme des pois, de la laitue et des épinards pour se développer.

Continue reading

Vieja breidohri

Les Viejas comptent parmi les cichlidés les plus connus et les plus appréciés des aquariophiles cichlidophiles américains.

Vieja breidohri est certainement l’un des plus coloré et celui le moins répandu dans le monde aquariophile.

Les adultes sont parmi les plus colorées mais les juvéniles sont toujours très ternes et peu attractifs, en particulier quand ils sont exposés à la vente dans des bacs trop petits où, en plus, ils sont stressés !

Continue reading

Hypselecara temporalis

Link

Hypselecara temporalis ou “cichlidé chocolat”, est également connu sous le nom de “cichlidé émeraude” en raison de la palette de couleurs dont cet animal peut se parer. Hypselecara temporalis est originaire du bassin amazonien de l’Amérique du Sud et est élevé en captivité depuis un certain nombre d’années.

Trop souvent, il est ignoré par les aquariophiles qui, s’ils en essaient la maintenance, sont ensuite conquis par sa beauté. Il ne laisse pas indiffèrent, la couleur de ces poissons à maturité est principalement brune, entrecoupée de différentes nuances de rouge, orange, or, vert et jaune. Cependant, comme chez un caméléon, la coloration de Hypselecara temporalis peut varier énormément d’un individu à l’autre, en fonction de facteurs tels que l;humeur, l’âge, le régime alimentaire, etc…

En outre, pour l’identifier, Hypselecara temporalis présente une tache noire bien visible sur la partie supérieure du milieu du dos et une autre tache moins prononcée sur le pédoncule, ou la base de la queue du poisson.

Le cichlidé émeraude est devenu aujourd’hui un peu démodé. C’est une chose assez triste, car ce grand cichlidé est impressionnant, les mâles peuvent atteindre 30 cm de long, les femelles restent toujours beaucoup plus petites et il est l’une des plus belles espèces de cichlidés d’Amérique du Sud.
Ses splendides couleurs rouges sont sa marque de fabrique et elles sont la manifestation d’une vraie forme sauvage !

Continue reading